Les manifestations

« Les êtres humains doivent avant tout être considérés comme des êtres égaux en valeur et en dignité et se doivent, en conséquence, respect mutuel. »

Commission des droits de la personne du Québec, Orientation face au harcèlement en milieu de travail, 1987 et citation reprise dans la Politique contre le harcèlement psychologique de l’UQAM.

Exemples de manifestations

Le harcèlement peut se manifester de différentes façons, par exemple:

  • Empêcher la personne de s’exprimer : l’interrompre sans cesse, lui interdire de parler aux autres, détruire le travail réalisé, la priver de toute possibilité de s’exprimer.
  • Isoler la personne : ne plus lui adresser la parole en public, ne plus lui parler du tout, nier sa présence, l’éloigner, la priver des moyens de communications (téléphone, ordinateur, courrier, etc.), empêcher les autres de lui adresser la parole.
  • Déconsidérer la personne : répandre des rumeurs à son égard, la ridiculiser, l’humilier, mettre en cause ses convictions ou sa vie privée, l’injurier ou la harceler sexuellement.
  • Discréditer la personne : ne plus lui donner de tâches à accomplir, l’obliger à réaliser des actions dévalorisantes, absurdes ou inférieures à ses compétences, la mettre en échec, simuler des fautes professionelles, la dénigrer devant les autres.
  • Menacer, agresser la personne : hurler, la bousculer, endommager ses biens.
  • Déstabiliser la personne : se moquer de ses convictions, de ses goûts, de ses choix politiques, de ses points faibles, faires des allusions désobligeantes sans jamais les expliciter, mettre en doute ses capacités de jugement et de décision.

Exemples inspirés du site de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail.

Voir aussi « Les multiples visages du harcèlement».